Prono 002 - Tennis - Barty vs Collins - Samedi 29 Février - 09h30

Dernière mise à jour : 30 janv.


Barty n'a pas perdu 1 set depuis 9 matchs, et écrase la concurrence actuellement. Je trouve la côte de 1.665 value pour une victoire 2 sets à 0. Chez elle, devant son public, elle va tout faire pour éviter de perdre le moindre set. Je tente le coup.


Infos utiles :

Ashleigh Barty a allié professionnalisme et efficacité du premier au dernier point, et a écarté l'ancienne n°7 mondiale Madison Keys, 6-1, 6-3, pour un succès historique en demi-finale. Elle n'a concédé que deux balles de break en deux jeux mais les a écarté, surclassant l'Américaine en seulement 62 minutes.

Elle s'est qualifiée pour sa troisième finale de grand chelem en ne passant que six heures et six minutes sur le court, cependant, elle n'aura rencontré que deux têtes de série et aucune pensionnaire du top 20 lors de son parcours. La n°1 mondiale a toujours sapé la résistance adverse en deux manches, perdant au pire sept jeux contre Amanda Anisimova en 8ème de finale.

La joueuse de 25 ans, qui a amassé 11 titres en trois ans, a déjà mis fin à quatre décennies de disette Australienne de l'autre côté du globe. Elle avait vaincu Marketa Vondrousova, 6-1, 6-3, puis Karolina Pliskova, 6-3, 6-7, 6-3, lors des finales de Roland-Garros 2019, puis de Wimbledon 2021, respectivement.

Elle possède désormais un splendide bilan de 10-0 depuis le début de saison, entamée avec un 14ème titre en carrière à Adelaïde (son bilan en finale est de 14-6, et 11-2 sur les 13 dernières). Neuf de ces dix succès ont eus lieu en deux manches, puisque seule Coco Gauff l'aura menacée lors de son premier match de l'année.

Elle n'a perdu que 21 jeux en six tours, troisième meilleur bilan d'un parcours vers la finale de l'Open d'Australie - derrière Steffi Graf en 1989 (16) et Monica Seles en 1993 (20). De plus, elle n'a perdu qu'une seule fois son service durant cette quinzaine après avoir sauvé 13 balles de break sur 14 en cumulé.

Elle est devenue la première joueuse Australienne à atteindre la finale de ce tournoi depuis 1980, et tentera d'être la première à l'emporter depuis l'ère dorée des années 1970. Elle cherchera également à devenir la seconde joueuse en activité à avoir remporté un grand chelem sur les trois surfaces, après Serena Williams.

Danielle Collins a fait pleuvoir les retours gagnants de tous les côtés, ne permettant jamais à la tête de série n°7 Iga Swiatek d'entrer dans sa demi-finale. Elle a décoché 27 coups gagnants pour seulement 13 fautes directes pour vaincre l'ancienne championne de Roland-Garros 6-4, 6-1, en 78 minutes, et ainsi rejoindre sa première finale de grand chelem.

Elle en est désormais à sept succès en carrière contre des pensionnaires du top 10, dont six en Australie et trois rien qu'à Melbourne. C'est l'un des nombreux indicateurs de son aisance en terre Australienne. En fait, c'est lors de ce tournoi qu'elle a remporté des matchs en tableau final de grand chelem pour la première fois de sa carrière, en 2019.

Voilà trois ans, elle avait vaincu Angelique Kerber (sa seule victoire préalable contre une top 10 en grand chelem), Julia Goerges, et Anastasia Pavlyuchenkova pour atteindre les demi-finales (battue par Petra Kvitova). Désormais, elle a franchi une étape de plus pour assurer ses débuts dans le top 10, devenant ainsi la joueuse Américaine la mieux classée.

Lors de cette quinzaine, elle a franchi le troisième tour d'un grand chelem pour la troisième fois (après ce tournoi en 2019 et Roland-Garros en 2020). Elle a du toutefois affronter quelques épreuves pour y parvenir, battant Ana Konjuh et Alizé Cornet en deux sets, mais ayant du remonter un set de handicap contre Clara Tauson et Elise Mertens.

La joueuse de 28 ans n'avait jamais disputé la moindre finale sur le circuit avant mi-juillet 2021, puisque son bilan en demi-finale était de 0-6 à ce moment-là. Depuis, elle en est à 29-6 avec deux titres remportés en deux finales, battant Elena-Gabriela Ruse, 6-4, 6-2, à Palerme, puis Daria Kasatkina, 6-3, 6-7, 6-1, à San Jose.

Elle pourrait devenir la cinquième joueuse la moins bien classée à remporter l'Open d'Australie. L'ancienne championne NCAA et joueuse UVA espère devenir la première universitaire à remporter un grand chelem - hommes et femmes confondus - depuis presque quatre décennies; Jennifer Brady avait effectué la même tentative lors de l'Open d'Australie l'an dernier.

Face-à-face: Ashleigh Barty mène 3-1. Elle a remporté leurs trois premiers affrontements mais à eu besoin d'une troisième manche à deux reprises, survivant de justesse 3-6, 6-1, 7-6 en demi-finale d'Adelaïde en 2020. Danielle Collins avait décroché la victoire lors de la revanche à Adelaïde en 2021, s'imposant 6-3, 6-4 au second tour.

Ces deux joueuses représentent deux écoles différentes du tennis; les slices de l'Australienne sont dévastateurs alors que l'Américaine s'appuie sur sa puissance. Ashleigh Barty avait vaincu cinq joueuses Américaines durant son parcours vers le titre à Paris en 2019, notamment Daniele Collins (7-5, 6-1), et vient d'en battre trois lors des trois derniers tours.


Stats utiles :


16 vues0 commentaire
pub_1xbet_4_400_1600.jpg