Comment gérer ses émotions dans les paris sportifs ?


Gerer ses emotions dans les paris sportifs - Mes Pronos

Vidéo du blog de la chaîne de STEVEN , coach en paris sportifs, merci pour son partage. Découvrez ici comment faire pour gérer son stress et ses émotions quand on fait des paris sportifs.



Les astuces pour gérer ses émotions dans les paris sportifs

Dans cet article, je vous partage plusieurs astuces concernant la gestion des émotions dans les paris sportifs et les moyens d’affronter la défaite de manière générale. Il s’agit d’un sujet très vaste, mais il me semble qu’il se dégage cependant des points clés. Nous allons donc voir en premier lieu ce qui m’apparaît comme l’écueil le plus souvent rencontré, la cause de bien des émotions négatives chez les parieurs, mais aussi d’autres causes possibles ainsi que les pistes à envisager pour aborder les paris en toute sérénité. La difficulté principale

Je vais citer une phrase que j'aime bien répéter, mais elle résume à mon sens la difficulté principale : "Si la défaite te fait mal, c'est qu'il y a un problème avec la gestion de ton capital". Le fait de miser un montant trop élevé par rapport à ses moyens est souvent LE problème lorsque la défaite fait trop mal. C'est en effet devenu monnaie courante pour de nombreux parieurs de miser bien plus que ce qu'ils sont capables de perdre. Ce sont en outre des pratiques encouragées par certaines publicités ou par des messages délivrés par certains pronostiqueurs. Lorsque ces parieurs sont confrontés à une défaite, ils sont alors tout simplement dévastés. Dès lors, il devient pour eux absolument essentiel et urgent de se refaire. Le risque devient alors grand de se précipiter sur le premier match disponible, avec dépôt ou non, car ils ont parfois dépensé l'intégralité de leur capital sur un seul pari.

Les autres causes possibles d’émotions fortes face à la défaite Si vous faites des paris d’un montant cohérent avec votre capital disponible, mais que vous vivez pourtant particulièrement mal le fait de perdre, il est important d'identifier votre problème. En effet, si vous savez gérer votre capital, si avec un capital de 1000 euros, vous ne faites pas l'erreur de miser 400 €/pari, la défaite peut rester gênante, sans être dramatique. Le problème, la source d’une frustration disproportionnée peut avoir de multiples causes, comme par exemple : - ne pas supporter d'avoir fait une erreur dans son analyse - avoir oublié certains éléments au moment de la prise de décision - avoir pris une décision trop rapidement, de façon impulsive - un changement d'avis au dernier moment

Les pistes pour sortir de ces émotions négatives Une fois la cause du problème identifiée, il faut pouvoir l'analyser, pour le corriger. Une fois la cause du problème identifiée, il faut pouvoir l'analyser, pour le corriger. En cas de prise de décision trop rapide, une astuce consiste à supprimer de votre téléphone l'application de votre bookmaker. Cela vous oblige à placer vos paris uniquement avec un ordinateur et cela limite de fait les plages horaires de pari. Il s’agit d’une façon simple de s’obliger à prendre le temps de la réflexion, qui peut éviter bien des erreurs. Pour celles et ceux qui ont du mal à garder leur calme devant un match sur lequel ils ont placé un pari, qui suivent l'évolution des côtes sur leur mobile pendant la compétition, je vous conseille de ne pas regarder les matchs sur lesquels vous pariez. Il est important de continuer à prendre du plaisir en visionnant du sport. Ce n'est pas simple à mettre en place, mais c'est essentiel. Cela rejoint le premier conseil, car si vous ne disposez pas d’application sur votre téléphone, il devient plus difficile de suivre l'évolution des cotes. Une autre astuce à connaître, notamment pour ceux qui sont sur PS3838, il est possible de cacher votre capital en haut de votre écran. Ne pas avoir l'œil sur votre capital en permanence permet d'avoir un impact moins fort sur vous en cas de défaite.

La bonne façon d’aborder la défaite de manière générale. En dehors de la notion d'argent et en matière de compétition en général, de nombreux parieurs n'assument pas leurs défaites. J'étais ainsi lorsque j'ai commencé à parier et je cherchais alors toutes les excuses du monde, accusant l'équipe, l'arbitre, sans jamais me remettre en question. Pourtant, dans ce cas, il est essentiel de se demander qui prend les décisions. Personne ne force les parieurs à prendre un pari plutôt qu’un autre. C'est votre décision, il faut donc assumer sa défaite. Elle ne doit pas faire mal, parce qu'il faut savoir gérer son capital. Il ne faut pas remettre l'erreur sur les autres, mais l'assumer et l'analyser pour en tirer des enseignements. Je le fais pour ma part désormais systématiquement lorsque j'ai des pronostics perdants. Le lendemain, je reprends un résumé sur Bein, RMC, Canal ou sur des chaînes Youtube. Je regarde les medleys des matchs, les statistiques, j'essaye de comprendre où j'ai commis une erreur dans mon analyse, à quel détail j’ai peut-être accordé trop d'importance. En conclusion, il est bien sûr toujours possible d'utiliser des astuces de gestion des émotions, mais la question essentielle à se poser concerne la bonne gestion de votre capital. Ne vous laissez pas influencer par la publicité qui incite à miser beaucoup, en faisant miroiter des gains importants. Les conséquences peuvent être trop grandes en cas de défaite. Les paris sportifs sont un investissement, il est donc important d'y aller petit à petit. Plus vous prenez le temps de bien faire les choses, dans l'ordre, étape par étape, plus cela se passera bien pour vous.



5 vues0 commentaire
pub_1xbet_4_400_1600.jpg